Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA COTE GRECQUE LE PELOPONESE

27 Mai 2013 , Rédigé par PIERRE Publié dans #grece, #europa, #velo, #bicycle, #mer egee

Mon éponème destination est Corinthe, et attention je prends le train. Hé oui je fais semblant de rouler en vélo.

4 jours de route, de Corinthe je suis allé jusqu’a Poro et je suis à Nafpleo.

J’ai eu 2 jours pourris mais maintenant il fait soleil et doux mais avec du vent. Le camping est facile dans les oliveraies et il y en a partout.

Je vois des forêts de pins, genévriers et houx et chênes verts, des anses maritimes. Je vais par des collines plutôt hautes et ça monte fort.

Des olives et des oranges, ça parait être la principale production locale.

Les grecs ne parlent pas un mot d’anglais, même pour demander un café dans un bar c’est difficile.

Et c’est pleins de maisons vides, pour les touristes. 6 mois par an ici ça doit être infernal. Mais là c’est l’hiver et c’est le grand calme, il n’y a personne.

Les ruines il ne reste pas grand chose, des pierres au sol.

A plus pierre

vite fait des nouvelles

Nafplio, puis j’ai suivi la cote jusqu’à Leonido. Ensuite je suis entré dans un canyon avec 30 km de montée, pour franchir le col le plus haut du coin 1400m. Je suis arrivfé à Kosmas où j’ai été reçu par le maire à dormir dans la salle commune avec feu dans la cheminée et dîner de spaghetti et cognac local.

Descente sur Skala puis la cote jusqu’à Momemvasia, un village médieval et la citadelle sur le piton rocheux au dessus, puis retour a Skalla ou je suis.

Plein de maisons neuves, grandes, toutes les criques sont occupées par des hôtels ou autres. Le paysage toujours similaire est plutôt sauvage et joli : Sapins en hauteur, ou caillasses avec buis houx épineux, chênes verts ou pins au milieu, orangers en bas, et oliviers partout.

J’ai passé 2 nuits à Kalamata chez un contact internet, et où j’ai visité la rue principale la cathédrale le château et le port, c’est l’ hiver tout dort.

J’ai continué à longer la cote, car il continue à pleuvoir et neiger dans la montagne, ce n’est pas très joli, c’est encore plus cette ambiance de banlieue bourgeoise, partout grosses maisons modernes, voitures, stations services, et champs. Dans la colline c’est plus sauvage et toujours semblable. Je visite une ruine de forteresse du moyen âge, puis une autre, l’enceinte pas plus.

Puis je rentre un peu dans la montagne pour rejoindre Olympie d’abord, comme dab il ne reste que quelques pierres sur le sol, 3 colonnes relevées, et tout ça est petit et triste, surtout sous la pluie.

Un peu plus haut je passe devant un grand lac de barrage les gens viennent en voiture voir le niveau de l’eau, le plus haut depuis au moins 10 ans. Comme il pleut la nuit je multiplie les refuges, auvents de maisons fermées ou d’églises, maisons en construction, ruines.

Puis arrivée à Patras super c’est Carnaval

Je suis introduit par le membre de Cs rencontré sur internet dans le groupe des mille pattes pour défiler, tous les jeunes de la ville défilent en costumes fantaisistes et pas sérieux du tout, samedi et dimanche, et c’est fête dans les bars toute l’après midi et toute la nuit, en plus ce n’est pas cher 2€ le verre et ils ne poussent pas à la conso ici. Bon j’ai un peu mal au pieds et aux jambes, mais enfin c’est vivant. Il ny a que les jeunes qui participent, les plus de 35 ans je n’en ai pas vus. Parait qu’ il ya 15 ans ils participaient, mais plus maintenant, ce côté banlieue bourgeoise toujours....

Patras dispose encore de quelques ruines romaines et de rares maisons anciennes, mais c’est essentiellement une ville moderne comme partout en Grèce, les tremblements de terre ayant tout détruits.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article